Annoncé en mai dernier par Carole Delga, le Plan Hydrogène Vert de la Région Occitanie a été officiellement adopté en assemblée plénière, hier à Montpellier. Il est doté de 150 M€ sur la période 2019-2030. Ce Plan devrait aussi déclencher jusqu’à 1 Md€ d’investissements industriels.

Satisfaite de ce vote, Carole Delga a réitéré l’ambition d’être la première Région à énergie positive (REPOS) d’Europe, grâce à cette forme d’énergie.

L’Occitanie veut monter une « filière du futur » hydrogène sur le plan industriel, de la recherche et de l’innovation. Elle y engage les agences Arec et Ad’Occ, et Occitanie Europe à Bruxelles.

L’initiative HyDeO d’Ad’Occ accompagne ainsi 15 projets-phares, comme HyPort (une station de production et distribution d’hydrogène vert prévue début 2020 sur l’aéroport Toulouse-Blagnac et des équipements à Tarbes), la pile à combustible de Safran à Toulouse, l’expérimentation du train à hydrogène d’Alstom à Tarbes, le centre d’essais pour véhicules et équipements à hydrogène Eveer’Hy’Pôle à Albi, le corridor hydrogène transpyrénéen H2Pyr, ou encore le projet H2 vert Littoral à Port-La-Nouvelle.

La Région lancera par ailleurs un appel à projet baptisé « Territoires H2 d’Occitanie » auprès des collectivités et entreprises d’ici la fin 2019.

Crédit photo : Antoine Darnaud, région Occitanie