La municipalité de Tours a pris un arrêté pour instaurer la gratuité du stationnement pour les véhicule électriques ou à hydrogène. Instaurée depuis le 9 juillet, elle s’appliquera jusqu’au 30 septembre.

« Cet arrêté prend en compte les titulaires de la vignette Crit’Air verte, mais il a aussi été élargi à tous les autres pays européens qui ont un équivalent. Cette mesure est symbolique et politique au sens large du terme. Je dis aux Tourangeaux et aux Tourangelles, réfléchissez si vous devez acheter un deuxième véhicule. Le pari est de faire muter une partie du parc automobile, ce que nous avons fait à la municipalité, pour que l’air en ville soit plus respirable », a commenté le maire de Tours, Christophe Bouchet.