Entamé en 2015, le projet Hydrogen Mobility Europe (H2ME) a atteint son rythme de croisière avec le déploiement de 500 véhicules à pile à combustible et de 30 stations de remplissage en Allemagne, en France*, en Scandinavie, au Royaume-Uni et dans d’autres pays. Les véhicules ont parcouru au total plus de 8 millions de kilomètres, dont 5 millions en 2018.

Des données plus détaillées seront annoncées le 25 octobre prochain, lors d’une conférence prévue à Hambourg.

Le contexte actuel joue en faveur de l’hydrogène. La décision de certains pays (France, Grande-Bretagne, Norvège, Pays-Bas), ou de certaines villes, d’interdire les motorisations thermiques incite les industriels à accélérer la transition énergétique. Le PDG de Symbio, Fabio Ferrari, souligne que la France devrait avoir 2 000 camions et 20 000 utilitaires légers roulant à l’hydrogène en 2028. Il voit dans le projet H2ME un levier pour favoriser les volumes et la baisse des composants.

Le projet prévoit à terme, en 2022, 1 400 véhicules (voitures et vans) et 49 stations à hydrogène.

*En France, les partenaires sont : Air Liquide, AREVA H2GEN, la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluence, la CNR, GNVERT, Hydrogene de France, McPhy Energy, Michelin, Renault, Renault Trucks, la SEMITAN, la STEP et Symbio.