Le département de l’Énergie des États-Unis (DOE) a accordé à ce pionnier du camion à hydrogène une subvention de 1,7 million de dollars. Cette enveloppe est destiné à faire progresser ses recherches sur les électrodes à membrane pour piles à combustible (MEA).

La société basée à Phoenix (Arizona) a privilégié une architecture MEA unique pour satisfaire aux exigences de puissance élevée et de durabilité liées à la mobilité lourde. Les recherches sont menées avec des partenaires académiques comme Shawn Litster, professeur à l’Université Carnegie Mellon ; Sanjeev Mukerjee, professeur à l’Université Northeastern ; et Younan Xia, professeur au Georgia Institute of Technology.

Il est à noter que le partenaire de Nikola, le norvégien NEL Hydrogen, a également reçu un investissement de deux millions de dollars de la part du DOE. Les cadres supérieurs de Nikola sont également à la tête de ce projet sur le plan technique.