En Israël, les chercheurs du Technion (un prestigieux institut de recherche) ont mis au point une technologie de production d’hydrogène propre, peu coûteuse et sûre. Elle améliore de façon spectaculaire l’efficacité de la production par électrolyse, avec une efficacité énergétique sans précédent de 98,7 % !

Les chercheurs ont mis au point un procédé basé sur le fractionnement de l’eau. Il a pour nom E-TAC (fractionnement de l’eau électrochimique par activation thermique) et se déroule en deux cycles. A la première étape, la cathode produit de l’hydrogène et l’anode modifie la composition chimique sans produire d’oxygène. A la deuxième étape, la cathode est passive tandis que l’anode produit de l’oxygène. À la fin de la deuxième étape, l’anode revient à son état initial et le cycle recommence.

L’étude a été menée dans le cadre du programme Énergie Nancy et Steven Grand Technion (GTEP). Elle a été financée entre autres par la Commission européenne (programme-cadre de l’UE 2020).

Sur la base de cette technologie, les chercheurs ont créé la start-up H2Pro, qui a pour vocation de la commercialiser.