Dans le cadre du salon Equip Auto, qui est le grand rendez-vous de l’après-vente à Paris, la dépollution est à l’honneur. Et on y trouve des acteurs spécialisés dans le décalaminage à l’hydrogène*. C’est le cas de la société FlexFuel Energy Development, qui existe depuis 10 ans et est membre de l’AFHYPAC. Sa solution est de plus en plus utilisée dans les garages, en raison de l’évolution du contrôle technique qui est plus sévère depuis juillet dernier et cible davantage l’opacité des fumées émises par les vieux véhicules Diesel.

L’édition 2019 d’Equip Auto est l’occasion pour FFED de dévoiler une évolution de son service, qui permet de réduire de 50 % la pollution (selon le fabricant).

Avec trois brevets mondiaux déposés, la solution Hy-Carbon Connect est le fruit de quatre ans de R&D.  Cet outil améliore la dépollution moteur par un diagnostic complet du véhicule. Via la prise OBD (diagnostic), il est possible de relever les codes défauts et de déterminer quelles pièces sont impactées (vanne EGR, turbo, clapets d’admission, autres). La technologie embarquée dans la machine permet ensuite de piloter les pièces et de les traiter à l’hydrogène pour les nettoyer. Le système permet aussi de déterminer le profil de l’automobiliste (type de motorisation du véhicule, type de trajets, nombre de kilomètres parcourus par an) et de faire de la maintenance préventive. Le client peut ainsi être prévenu par le garagiste par SMS ou e-mail, quand il est temps de faire à nouveau examiner son véhicule.

*Le décalaminage par hydrogène nettoie les moteurs encrassés par l’injection de gaz (hydrogène et oxygène) dans l’admission d’air. Ce procédé est non agressif puisqu’il n’introduit aucun produit chimique et corrosif dans le moteur. Seule de l’eau déminéralisée est utilisée en tant que matière première.