Suite à l’annonce de Renault, qui annonce le lancement du KANGOO Z.E. Hydrogen fin 2019, et du MASTER Z.E. Hydrogen en 202, le PDG de Symbio, Fabio Ferrari, fait part de sa fierté d’équiper
ces deux modèles électriques à batterie avec un prolongateur d’autonomie fonctionnant à l’hydrogène. Rappelons que la société est une filiale de Michelin, et au cœur d’une joint-venture en cours de création avec Faurecia, « Cette solution de double recharge permet au gestionnaire de flotte d’optimiser ses opérations et de maîtriser son coût total de possession (TCO) », souligne le dirigeant.

Ce résultat est le fruit d’un partenariat de longue date entre le Groupe Renault et Symbio. « Nos équipes travaillent ensemble depuis 2014, et c’est ensemble que nous avons défini le système hydrogène le plus adapté aux besoins des utilisateurs », explique Fabio Ferrari. ».

Le KANGOO Z.E. Hydrogen et le MASTER Z.E Hydrogen sont équipés d’un système hydrogène basé sur le StackPack S de Symbio. Le prolongateur d’autonomie a été conçu autour d’une pile à combustible de 5 kW. Associé à une batterie de 33 kWh, il permet d’atteindre en toutes saisons une autonomie réelle de 370 km sur le KANGOO Z.E Hydrogen et de 350 km sur le MASTER Z.E Hydrogen. En complément de la recharge électrique classique sur bornes, ces véhicules peuvent se recharger en hydrogène en quelques minutes seulement. « Avec cette possibilité
de double recharge, le gestionnaire de flotte optimise ses opérations en tirant le meilleur parti d’une recharge électrique très compétitive et d’une recharge hydrogène très flexible » ajoute le responsable de Symbio.

L’arrivée de ces deux modèles H2 dans le réseau de distribution de Renault en Europe marque une étape clé dans la stratégie de Symbio, qui souhaite commercialiser 200 000 piles par an à partir de 2030.