Suite à l’annonce de son Plan Hydrogène Vert*, le 27 juin dernier, la région lance un appel à projets. Il vise à déployer des écosystèmes territoriaux de mobilité, associant production, distribution et usages de l’hydrogène en flottes de véhicules professionnels. Il pourra s’agir à la fois de véhicules légers (vélos, triporteurs, véhicules particuliers), de véhicules utilitaires ainsi que de bus, cars ou camions. Le mode non routier est également envisagé avec des applications comme des chariots-élévateurs, des engins de logistique, ou encore des navettes fluviales ou maritimes.

Les projets devront décrire le territoire (ville, agglomération, zone urbaine, territoire rural, vallée, zone d’activité, port, voies de navigation, aéroport, bassin logistique, etc), ainsi que le modèle économique. S’agissant de la production d’hydrogène, les modes suivants de production sont éligibles à des aides : électrolyse à partir d’électricité renouvelable ; vaporeformage de biogaz ; pyro-gazéification de biomasse ; valorisation d’hydrogène fatal ou coproduit, issue d’une électrolyse associée à un procédé industriel (comme les procédés de fabrication des dérivés halogénés).

L’aide proposée sera de type subvention, sera cumulable avec une aide de l’ADEME.

Les dossiers de candidature doivent être adressés à la région avant les dates de dépôt fixées au vendredi 21 février 2020, vendredi 10 juillet 2020 et au vendredi 29 janvier 2021.

*Doté de 150 M€, devrait aider l’Occitanie à devenir « la première Région à énergie positive d’Europe »