À l’occasion du salon Solutrans, qui se déroulait à Lyon du 19 au 23 novembre, l’entreprise normande Chéreau a remporté le Prix spécial environnement Joseph Libner. Il a été décerné dans le cadre du projet collaboratif Road, qui a permis de développer une remorque frigorifique dont le système de refroidissement fonctionne à l’hydrogène.

Ce prix vient récompenser la démarche audacieuse de Chéreau, qui souhaite désormais industrialiser ce produit sous le nom « Hydrogen Power H2 ».

Comme l’explique la société, sur son site, les réservoirs à hydrogène sont implantés dans le châssis entre les longerons, le système comprenant également une ou plusieurs piles à combustible ainsi que des batteries tampons. Les véhicules sont conçus pour au moins deux jours d’autonomie en longue distance et une journée en distribution. Le plein se fait en 10 minutes seulement, souligne Chéreau. Et d’ajouter : les tests initiés par ROAD, ont permis de vérifier les performances de cette solution propre et aussi de réaliser une première estimation du coût d’utilisation à terme, qui se révèle suffisamment pertinent pour en engager l’industrialisation. L’objectif est de « basculer de 20 à 25 % de la production avec technologie d’ici 10 ans ».