Symbio posera la première pierre de sa future usine de production de piles à hydrogène le 10 mars 2020. Si la localisation exacte demeure encore inconnue, il est vraisemblable qu’elle prenne pied au sein de la métropole de Lyon. Ce sera la plus grande usine du genre en Europe, avec une capacité prévisionnelle de 200 000 piles par an en 2030.

L’implantation en région Auvergne-Rhône-Alpes est assez logique, puisque Symbio a des locaux à Fontaine dans l’Isère et que l’entreprise est un acteur majeur du projet ZEV (Zero Emission Valley). « L’implantation de Symbio sur le territoire de la métropole confirme notre attractivité, se réjouit le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld. Cette entreprise renforce notre stratégie de développement de l’industrie du futur sur notre territoire, une industrie qui associe haute technologie et réduction de l’empreinte carbone, avec, à la clé, la création d’emplois et le développement des compétences. »

Rappelons que la joint-venture codétenue par Michelin et Faurecia a prévu in investissement de 140 millions d’euros.