Après Le Castellet, Nevers-Magny-Cours sera bientôt le deuxième circuit de France à héberger une station de distribution d’hydrogène. Le site prévoit en effet d’installer des panneaux photovoltaïques pour produire de l’électricité verte. Quelque 28 000 m2 de panneaux seront installés au-dessus des parkings. L’objectif est d’être autonome en énergie. Cette électricité d’origine renouvelable permettra aussi de faire fonctionner une station à hydrogène dont la mise en service est planifiée en 2021. Elle pourra alimenter tous les véhicules à pile à combustible (voitures de série, véhicules de sport et transports publics) qui viendront sur place.

Le circuit mène une réflexion sur l’évolution du sport automobile et son électrification. Précisons que le Pôle Véhicule du Futur y a ouvert un site, il y a quelques mois. L’ambition est de réunir les acteurs de la compétition automobile et de les associer sur des projets en lien avec les technologies innovantes.