Ayant annulé sa venue lors de l’inauguration du Febus, le 17 décembre dernier, sur fond de crise sociale, le Président est de passage à Pau pour deux jours. Emmanuel Macron réunit ses homologues du G5 Sahel pour évoquer la lutte contre le djihadisme au Sahel. Ce séjour sera aussi l’occasion de faire plaisir au maire de la ville, François Bayrou. Ainsi, l’agenda prévoit que le chef de l’Etat se fera présenter le bus à hydrogène qui fait la fierté de l’agglo paloise, mardi matin.

Conçu sur mesure par le groupe belge Van Hool, et équipé d’une pile Ballard, le Fébus est arrivé début septembre à Pau pour réaliser ses premiers tests. Il embarque un moteur électrique de 200 kW et une pile à combustible de 100 kW, pour une autonomie de 240 km par jour.

Juste avant, le Président et Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, assisteront à la signature du contrat de transition écologique de la communauté d’agglomération de Pau.