Travaillant déjà avec Toyota sur le bus à hydrogène* (pour qui il a développé le modèle Sora), Hino Motors va collaborer également avec le groupe sur le camion H2. Sur la base du modèle Profia, d’un poids de 25 tonnes et dont le châssis a été modifié pour accueillir deux piles à combustible de nouvelle génération**, tout en maintenant la capacité de chargement, ce camion offrira une autonomie de 600 km. Il s’agit à ce stade d’un démonstrateur que les deux partenaires veulent tester avant d’aller plus loin.

Engagés dans la réduction du CO2 et bénéficiant d’une solide expertise sur l’hydrogène, Toyota et Hino pensent que le camion à hydrogène est une solution viable. Les poids lourds représentent 60 % des émissions de CO2 au Japon.

*Les premières démonstrations datent de 2003

**Développées pour la Mirai 2