Dans le cadre d’une nouvelle initiative soutenue par le gouvernement, et en coopération avec Engie et Neoen, des millions de foyers en Australie seront bientôt alimentés en hydrogène vert en lieu et place du gaz naturel. Les deux groupes énergétiques français aideront l’opérateur de gaz AGN (Australian Gas networks) à créer une voie vers une « transition à 100 % » dans les États de Victoria et d’Australie-Méridionale, en commençant par quelques villes sélectionnées telles Adélaïde et Melbourne.

Les deux groupes font partie de l’Australian Hydrogen Center (AHC), de même qu’Aus Net Services. La structure prévoit d’abord d’injecter jusqu’à 10 % d’hydrogène renouvelable dans les réseaux de distribution de gaz naturel. Ensuite, il montera en puissance jusqu’à atteindre 100 %.

C’est une petite révolution pour l’Australie, qui semble réviser sa doctrine en matière de protection de l’environnement et s’ouvre plus largement à la production d’énergies renouvelables. Il est à noter que l’état d’Australie-Méridionale, concerné par cette injection dans les réseaux de gaz, a a annoncé un plan hydrogène en 2019. Par ailleurs, l’Agence australienne des énergies renouvelables (ARENA) a fourni 845 000 dollars pour le projet AHC.