La start-up issue du CEA vient d’emménager dans de nouveaux locaux au Cheylas, dans la vallée du Grésivaudan (Isère). Elle dispose désormais de 460 m2 de locaux techniques avec 6 m de hauteur sous plafond. Un environnement qui permet de développer plus efficacement le fameux Smart Energy Hub* et les logiciels qui vont avec. Il y a également 260 m2 de bureaux attenants.

Depuis sa création en 2015, Sylfen a bénéficié d’une domiciliation à Minatec-Entreprises, de locaux au CEA-Liten à Grenoble, à Savoie-Technolac et, depuis 2016, chez InnoEnergy à Grenoble.

Installé tout au bout d’un ancien laminoir, le site choisi par Sylfen se situe dans la zone industrielle SLS ACTIPARC Sillon Alpin (30 hectares, 40 000m² de bâtiments). Un emplacement au cœur de l’écosystème hydrogène alpin, entre Grenoble et Chambéry, Lyon, Genève et Turin. De plus, les locaux sont connectés à une ligne ferroviaire.

A terme, l’entreprise pourra même se fournir avec une énergie décarbonée.

*une solution de stockage et de cogénération pour bâtiments et éco-quartiers à base d’hydrogène, avec un électrolyseur et une pile à combustible réversible (reversible Solid Oxide Cells ou rSOC).