Selon Ouest France, le dossier de candidature de Redon agglomération (Ille-et-Vilaine) à un Contrat de transition écologique (CTE) a été accepté. L’intercommunalité va donc être labellisée par le ministère de la Transition Ecologique. Concrètement, elle va recevoir un coup de pouce de l’État pour ses projets autour de l’hydrogène. Rappelons qu’une station de distribution et une usine de production de véhicules à hydrogène devraient bientôt voir le jour sur le territoire, à l’initiative de la start-up H2x Systems. Celle-ci propose un écosystème réplicable qui vise à créer de l’hydrogène décarboné, à partir des ENR, et d’offrir une solution de mobilité pour tous grâce à une voiture fonctionnant à l’énergie solaire et à l’hydrogène.

D’ici 2023, H2x systems prévoit de produire 100 véhicules à hydrogène par an. Ces véhicules, utilisant une technologie de châssis allégé développée par Gazelle Tech**, seront disponibles en autopartage (en free floating) ou avec chauffeur. Ils seront assemblés sur le territoire, avec à la clé, plus d’une cinquantaine d’emplois d’ici 2029.

L’hydrogène vert fera également tourner les chariots élévateurs des entreprises, les camions de collecte des déchets, ou encore les autocars scolaires. Il pourra aussi restituer de l’énergie dans le réseau électrique du pays de Redon pendant les pics de demande.

*REDON AGGLOMERATION, ANLEG GMBH, ENTECH, SLS FRANCE, GAZELLE TECH, ECOSOLAR, OUEST

**Une start-up de Bordeaux