Dans le cadre d’un projet baptisé H2 360°, soutenu par l’association SMILE* et bénéficiant de plusieurs partenaires**, Energy Observer souhaite installer deux stations de production d’hydrogène vert à Saint-Malo et Rennes, de façon à alimenter 80 véhicules à hydrogène d’ici fin 2022. La flotte comprendrait des voitures, bus, camions (pour des sociétés de location, des collectivités locales et des entreprises ou industriels) ainsi que 4 bateaux hydrogènes dont 2 en retrofit.

La production d’hydrogène se ferait par électrolyse, et notamment de l’eau de mer dans le cas de St Malo. Avec une consommation d’eau de 3 240 l/j, l’électrolyseur pourrait produire 324 kg par jour d’hydrogène, distribué sous pression à 350 et 700 bars. La station de Rennes produirait pour sa part 222 kg/j d’hydrogène. Ciblant en priorité les flottes captives, les 2 stations pourraient aussi être utilisées par des particuliers.

L’objectif est de proposer un hydrogène à un prix inférieur à 10 euros le kg.

Energy Observer, qui souhaite partager son retour d’expérience en mer, propose d’utiliser des panneaux solaires photovoltaïques (de plusieurs dizaines à plusieurs centaines) sur les deux sites et d’établir des contrats de fourniture d’énergie avec des projets EnR existants et futurs, en circuit court.

Le projet H2 360° permettrait d’éviter le rejet de 2 722 720 kg CO2 en moins par an et une consommation de 1 092 000 litres de carburants fossiles par an.

* SMILE (SMart Ideas to Link Energies : Idées intelligentes pour relier les énergies)

**Région Bretagne, SDE35, Energ’iv, EDEIS et Blueloc