ll y a quelques mois, Hydrogen Today annonçait l’arrivée d’un expert de l’hydrogène et des piles à combustible chez le constructeur d’origine britannique. Il s’agit de Ralph Clague, qui a travaillé chez Intelligent Energy et chez le constructeur chinois Great Wall. Avec ses équipes, il plancherait sur une chaîne de traction H2 destinée à un SUV, si l’on en croit le site Auto Express. Sous le nom de code « Projet ZEUS », ces travaux exploratoires sont menés avec des partenaires britanniques, dont Delta Motorsport, Marelli Automotive Systems et UKBIC.

Pour le moment, le projet est réalisé dans le cadre des fonds avancés par le gouvernement britannique (73,5 millions de livres) pour favoriser la décarbonation du secteur automobile.

L’hypothèse d’un SUV à pile à combustible tient la route. Jaguar a échoué à faire de son I-Pace électrique un rival sérieux face à Tesla. Et Land Rover produit de gros véhicules (surtout le Range), pour lesquels la batterie ne se révèle pas assez performante. Ce qui légitime le recours à l’hydrogène. C’est d’ailleurs la voie suivie par BMW, qui va sortir un X5 H2 en 2022.