IMG_8557

Hier, l’exposition la Galerie by WE* a ouvert ses portes dans le cadre de la CO21. Elle se tient au Bourget, dans l’enceinte du Musée de l’Air et de l’Espace, à quelques pas du site officiel de la conférence des Nations Unies sur le climat.

On peut y voir un certain nombre de véhicules électriques, dont au moins une voiture à hydrogène. Et pas n’importe laquelle. Il s’agit de la Honda Clarity, le modèle à pile à combustible que la marque japonaise a présenté il y a quelques semaines au salon de Tokyo et qui sera commercialisée l’année prochaine.

Pour être honnête, c’est une maquette à l’échelle 1, pas la vraie voiture. Néanmoins, elle en reprend les proportions. La Clarity est exposée à côté d’une station de production d’hydrogène (SHS : Smart Hydrogen Station, réalisée avec Iwatani). On peut voir également un générateur de poche (Power Exporter) de 9 KVA qui permet d’alimenter une maison en cas d’urgence, à l’aide de l’énergie produite par la pile à combustible dans la Honda.

Le constructeur japonais défend une vision futuriste d’une société basée sur l’hydrogène à travers trois mots clés (Generate, Use et Get Connected, à partir d’énergies renouvelables).

Voir les photos.

IMG_8525

Plus surprenant, le stand de Saudi Aramco (une compagnie pétrolière d’Arabie Saoudite) présente une pile à combustible d’1 kW, utilisée comme générateur d’appoint pour alimenter en énergie électrique un camion. C’est une pile de type SOFC, avec un reformeur qui transforme du gazole en hydrogène.

IMG_8527

Voici le camion qu’elle fournit en courant électrique. Le bilan du puits à la route n’est peut-être pas ce qui se fait de mieux, mais cela montre que l’hydrogène intéresse aussi les pays producteurs de pétrole.

*En référence à World Efficiency, un salon sur les solutions de développement durable qui s’était déroulé en octobre.