IMG_8624
Présente au sein de l’exposition Solutions COP21, la filière hydrogène se décline sous la forme de vélos, de scooters et de voitures. Une visibilité comparable à celle du véhicule électrique.

La filière est en effet réunie sous la bannière de l’AFHYPAC, qui ne manque pas sur son stand de rappeler l’organisation du congrès Hyvolution en février 2016. Différents acteurs font le show au Grand Palais.

IMG_8708

On peut citer notamment Air Liquide, qui expose une station à hydrogène. Un avant-goût de la station qui vient d’être aménagée en plein Paris (Cours Albert 1, près de l’Alma) et qui sera inaugurée lundi prochain en présence d’Anne Hidalgo, la maire de Paris, et de représentants de Hyundai et de la compagnie de taxis STEP.

IMG_8714

En ce qui concerne les voitures, il n’y a pas de modèles à pile à combustible exposé sous la verrière. En revanche, on peut admirer l’Exagon Furtive e-GT (une super car électrique à la française), dont des cartouches à hydrogène font office de range extender. Il s’agit du procédé STOR-H d’Aaqius. dont nous avons déjà parlé sur ce blog.

IMG_8715

Insérées dans le coffre, ces cartouches (qui sont au nombre de 9 sur ce véhicule) peuvent ajouter 200 km d’autonomie, en plus de l’énergie stockée dans la batterie (360 km).

IMG_8642

Le range extender est également visible chez SymbioFCell, dont la pile à combustible de 5 kW est mise en scène sur une maquette transparente, avec d’autres éléments (bombonne de gaz, tableau de bord) empruntés à la Kangoo H2. Une auto que l’on peut voir dans Paris, à condition de se rendre au Bassin de La Villette (où elle partage l’affiche avec le camion Maxity de Renault Trucks).

IMG_8648

La PME soutenue par Michelin expose au passage de l’eau de pile (fruit de l’électrolyse à l’envers) dans une carafe.

IMG_8637

Du côté des vélos, le Gitane à hydrogène aux couleurs de la poste tient la vedette. En plus de ses belles sacoches, il intègre une pile de Pragma Industries, tout comme le vélo Alpha au look de VTT qui se décline aussi aux couleurs de la région Aquitaine.

IMG_8713

Le scooter électrique est aussi au rendez-vous avec Aaqius dont nous parlions plus haut. On glisse sous la selle deux cartouches pour l’alimenter en énergie. La formule peut rivaliser avec le scooter électrique de Gogoro, dont les batteries compactes peuvent s’échanger en seulement 6 secondes.

Enfin, l’hydrogène s’affiche aussi comme source d’énergie pour les applications stationnaires. C’est le message d’Engie, qui l’utilise déjà dans l’est de la France (Haguenau et Munchausen) en maison individuelle et pour des locaux tertiaires.

Voir l’album photo.