Nikola : une usine à 1 milliard en Arizona

Nikola Motors, la start-up qui veut lancer un camion à hydrogène, vient d’annoncer son installation en Arizona. Elle va en effet faire migrer son siège social et son centre de R&D de Salt Lake City à Buckeye, une ville de 50 000 habitants en banlieue de Phoenix. Et pourquoi donc ? C’est dans cette partie des Etats-Unis que Nikola Motors a choisi d’implanter la future usine de 2 millions de m2 qui produira ses camions fin 2019.

Le PDG de la compagnie, Trevor Milton, affirme avoir considéré 30 sites dans 9 Etats différents. Le choix de Phoenix tient à un environnement pro-business, la présence d’école d’ingénieurs, d’une main-d’œuvre qualifiée et un site jugé stratégique. La presse locale évoque surtout une aide de 46,5 millions de dollars.

Le fait est que Nikola prévoit d’embaucher 2 000 personnes et d’investir 1 milliard de dollars d’ici 2024. A ce stade, la start-up aurait 8 000 précommandes.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting