2,5 milliards pour le pipe H2 entre Barcelone et Marseille

La France, l’Espagne et le Portugal ont dévoilé aujourd’hui leur projet de pipeline destiné au transport d’hydrogène vert,​ de la péninsule ibérique vers l’hexagone et le reste de l’Europe.

Baptisé H2 Med, ce pipeline doit être achevé d’ici 2030 pour Emmanuel Macron. Le Président français s’est rendu à Alicante, en Espagne, pour y retrouver les chefs de gouvernement espagnol et portugais, Pedro Sánchez et Antonio Costa. En présence de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, ils ont décidé de formaliser la feuille de route de ce projet annoncé le 20 octobre dernier en marge d’un sommet européen.

Ce pipeline doit remplacer « Midcat », lancé en 2003 pour relier les réseaux gaziers français et espagnol via les Pyrénées, mais finalement abandonné en raison de son manque d’intérêt économique et d’une opposition (celle des écologistes et de Paris). Le nouveau projet, reliant Barcelone à Marseille, sera sous-marin et doit permettre d’acheminer de l’hydrogène dit vert depuis la péninsule ibérique, qui ambitionne de devenir un champion de cette énergie du futur, vers la France et le nord de l’UE.

L’infrastructure va être soumise, d’ici au 15 décembre, à la Commission européenne pour bénéficier du statut de «projet d’intérêt commun» et donc de financements européens.

Pedro Sánchez, chef du gouvernement, espagnol a indiqué que le coût de la construction du H2Med devrait «avoisiner les 2,5 milliards d’euros». Ce tuyau transportera à l’horizon 2030 quelque deux millions de tonnes d’hydrogène par an, a-t-il également précisé.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting