PlugPower s’affiche sur les F1 d’Alpine

Surprise. Alors que la saison de Formule 1 a repris ce week-end à Bahrein, l’écurie Alpine annonce l’arrivée de Plug Power en tant que partenaire. Les logos du « leader mondial de solutions de pile à hydrogène intégrées et clés en main » seront présents pendant toute la saison sur les monoplaces et les tenues de course d’Alpine F1 Team.

Qualifiée d’unique, cette collaboration en F1 complète la coentreprise en cours de préparation entre le Groupe Renault et Plug Power dans le domaine des véhicules utilitaires légers à hydrogène en Europe. Celle-ci vise une part de marché de 30 % dans la lignée du plan stratégique Renaulution présenté par Luca de Meo, le patron du Groupe Renault.

La bonne question est de savoir ce que vont faire Alpine et PlugPower. « Nous sommes ravis de nous associer à Plug Power dans de multiples activités, en sport automobile et autour des voitures de série, pour explorer différentes solutions de mobilité », indique Laurent Rossi, le PDG d’Alpine. « Nous sommes donc impatients de travailler avec eux », souligne-t-il.  En écho, Andy Marsh, PDG de Plug Power, déclare que « les possibilités offertes par les véhicules électriques hybrides équipés de piles à combustible sont infinies. Plug Power est enthousiasmé à l’idée de travailler pour répondre aux besoins des solutions durables exprimées par le monde du sport automobile, celui des véhicules de série et au-delà », commente-t-il.

Comme Alpine est engagé aussi en endurance, en catégorie Hypercar, il est permis de penser que la collaboration pourrait s’élargir aux 24 H du Mans. Ce serait même assez logique.

 

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting