Pose de la première pierre pour Sunrhyse dans le Var

La première pierre d’une usine de production d’hydrogène vert a été posée à Signes par le groupe Hy2Gen, déjà présent en Allemagne, en Norvège et au Canada, et qui dispose d’une filiale en France.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’écosystème Hynovar, lancé dès 2016 par la CCI du Var pour structurer et déployer une filière hydrogène dans le département.

Sunrhyse sera la première unité de production française du groupe. Ses objectifs : une production à échelle industrielle pour optimiser les coûts, des volumes et une logistique adaptés à l’évolution des besoins. L’unité de production présentera une empreinte foncière minimale, avec une insertion étudiée dans son environnement naturel. Les travaux s’étaleront sur la période 2023-2024, la mise en production étant prévue à l’été 2024.

A travers sa filiale Sunrhyse, qui se veut une pionnière de l’hydrogène vert à l’échelle du territoire SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur, le groupe Hy2gen (qui a été créé en 2017 en Allemagne) devient un partenaire de l’écosystème varois.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting