Renault mise sur la batterie ET l’hydrogène

Dans le cadre du plan Renaulution, présenté ce matin par le nouveau patron Luca di Meo, une partie concerne l’énergie et plus particulièrement l’électromobilité.

L’objectif pour la marque Renault est d’être un leader dans l’électrification d’ici 2025* avec :

-Un « Electro pôle » potentiellement dans le nord de la France, la plus grande capacité de fabrication de véhicules électriques du Groupe au monde

-Une joint-venture hydrogène pour les véhicules à pile à combustible (avec PlugPower, comme cela a été annoncé mardi)

-Le mix produits le plus « vert » d’Europe

-La moitié des lancements en Europe seront des véhicules électriques, ayant une plus forte contribution à la marge que les véhicules thermiques (en europe)

Renault affiche par ailleurs une ambition de neutralité carbone.

*Date de début de la phase Révolution du plan de relance.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting