SeaBubbles continue sans Alain Thébaut

Par un communiqué, Mediapps Innovation a tenu à faire un point sur la situation de SeaBubbles. Ce fonds d’investissement lyonnais, spécialisé dans le développement d’entreprises porteuses de projets innovants à rayonnement international, a fait l’acquisition de 100 % des actions en décembre dernier. Et l’autre point, c’est que le 24 février dernier, le conseil d’administration a choisi de se séparer d’Alain Thébault qui, depuis cette date, ne fait plus partie de l’équipe SeaBubbles. Jean-Marie Nicot-Bérenger, spécialiste de la construction navale, a été nommé Directeur Général de l’entreprise.

La lettre de l’AGEFI a révélé qu’Alain Thébault a été déclaré en faillite personnelle le 17 novembre 2020 par le tribunal de commerce de Paris pour une durée de 7 ans. A ce titre, il s’est vu imposer une interdiction générale de diriger, d’administrer ou de contrôler toute entreprise sur le territoire français jusqu’à mi-novembre 2027. Il est aussi reproché au dirigeant d’avoir tenu « une comptabilité manifestement incomplète ». L’autorité judiciaire indique que « les documents n’ont pas été communiqués au liquidateur, aucun compte annuel n’a fait l’objet d’un dépôt au greffe depuis l’exercice clos au 31 décembre 2011 ».

En tout cas, l’aventure continue pour SeaBubbles. L’Etat français et la région Auvergne Rhône-Alpes réaffirment leur soutien dans le cadre du Plan d’Investissement d’Avenir, et ce pour l’amorçage des études de faisabilité d’un SeaBubbles nouvelle génération destiné au transport collectif de voyageurs, jusqu’à 20 places. Ce soutien vient également renforcer celui de l’Europe dans le cadre du projet H2020.

L’annonce intervient alors que l’entreprise a lancé la construction des premiers exemplaires du SeaBubbles Limousine, « bateau électrique volant sur foils » 8 places, équipé d’une pile à combustible à hydrogène dont la commercialisation démarrera à l’automne 2021.

 

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Share on twitter
Share on linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting