Total et Hyzon : un partenariat renforcé autour du camion à hydrogène

Actionnaire d’Hyzon Motors, à travers son fonds d’investissement TotalEnergies Ventures, et membre de l’alliance Zero Carbon initiée par ce même acteur, le groupe énergétique français a signé un protocole d’accord avec le fabricant américain. Celui-ci concerne la France avec le déploiement d’ici 2023 de 80 stations de remplissage pour les poids-lourds d’ici 2023.

« Pour arriver à la neutralité carbone en 2050, les camions à hydrogène doivent arriver sur le marché », annonce John Wilson, vice-président de la division gaz pour la mobilité chez TotalEnergies. Le partenariat fait sens, car le groupe énergétique exploite déjà des stations à hydrogène en Europe (dont une en France). Les deux partenaires vont travailler aussi au développement d’écosystèmes autour de l’hydrogène.

Quant à Hyzon, il livre déjà des premiers camions H2. Le constructeur espère arriver bientôt à un TCO (coût total de possession) équivalent au Diesel. Il compte par exemple jouer sur le stockage de l’hydrogène, grâce à une technologie qui fait appel à des matériaux composites plus légers pour réduire le poids et donc le coût des camions. Hyzon souhaite également disséminer les réservoirs sur l’ensemble du camion, derrière la cabine et sur les côtés, le nombre pouvant varier de 3 à 10 en fonction des options, sans impacter l’autonomie et la taille de la remorque.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting