Toyota s’équipe d’une station compacte pour alimenter des chariots-élévateurs

Le constructeur japonais a fait l’acquisition d’une station SimpleFuel pour alimenter des chariots-élévateurs dans son usine de Motomachi à Toyota City (préfecture d’Aichi), au Japon. Cette station compacte peut produire 8,8 kg d’hydrogène décarboné par jour, par électrolyse. L’électricité est fournie par des panneaux solaires installés sur le toit du site de production. Toyota, qui a commencé à remplacer en 2017 ses chariots-élévateurs conventionnels par des modèles à pile à combustible, en profite aussi pour tester de nouvelles technologies dans la production et distribution d’hydrogène.

La station SimpleFuel a pour particularité de pouvoir être implantée dans de petits espaces.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting