Un airbus de l’hydrogène en préparation à Bruxelles ?

Selon des informations du Financial Times, une annonce pourrait avoir lieu cette semaine, et peut-être même cet après-midi, concernant une alliance européenne dans l’hydrogène. L’idée, poussée par le commissaire en charge de l’industrie, Thierry Breton, est de reproduire ce qui a été mis en place autour de la batterie. L’ancien ministre de l’économie estime que cette forme d’énergie peut apporter une réelle indépendance à l’Europe et l’aider à atteindre son objectif de neutralité carbone en 2050. La Commission souhaite promouvoir la production d’hydrogène vert et vise la mobilité lourde, avec le transport routier et l’aviation.

Par ailleurs, l’Europe estime que l’infrastructure existante pour le gaz naturel peut être utilisée pour le transport de l’hydrogène.

Bruxelles veut agir par le biais du régime des aides publiques. Pour impulser, à la marge, une politique industrielle dans les secteurs d’avenir, la Commission autorise, en effet, les aides d’État dans certains secteurs clés depuis quelques années à travers les projets d’intérêts européens communs (IPCEI, selon l’acronyme anglais), selon l’article 107-3 du traité de fonctionnement de l’UE.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting