Une voiture à hydrogène conçue par le centre aérospatial allemand


Le DLR (centre allemand aérospatial) a procédé aux premiers tours de roues d’un véhicule expérimental à hydrogène. Il a pour nom de code SLRV (Safe Light Regional Vehicle). Ce drôle d’engin à deux places et au look futuriste se distingue par son poids-plume de 450 kg (grâce à une coque sandwich ultra-légère de 90 kg) et une pile à combustible. D’une puissance de 8,5 kW, elle permet d’entraîner un moteur électrique la propulsant à 120 km/h pour des trajets domicile-travail. L’autonomie serait de 400 km, grâce à 1,6 kg d’hydrogène stocké à 700 bars dans un réservoir de 39 litres situé entre les sièges. La chaleur dégagée par la pile servirait à réchauffer l’habitacle.

Le DLR annonce un prix prévisionnel de 15 000 euros, sachant qu’il est constitué de matériaux non encore utilisés sur des véhicules de série.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting