62 projets en Allemagne pour les IPCEI

Selon Les Echos, 62 projets ont été sélectionnés par le gouvernement allemand dans le cadre des projets d’intérêt commun européens (IPCEI/PIEC) pour une somme de 33 milliards d’euros. Ces projets recouvrent quatre domaines principaux tout au long de la chaîne de valeur de l’hydrogène : la production, les infrastructures, les applications industrielles et celles liées à la mobilité.

AquaVentus, l’un des bénéficiaires, annonce l´installation d´une capacité de production de 10 GW d’hydrogène vert d’ici 2035, à base d’électricité renouvelable produite par un parc éolien offshore. Ce consortium regroupe plus de 70 entreprises, organisations et instituts de recherche internationaux parmi les plus grands acteurs de l’éolien offshore comme le japonais J Power, l’américain McDermott, l’IKEM (Institut allemand pour la protection du climat, de l’énergie et de la mobilité) et le DFKI (centre de recherche sur l’intelligence artificielle allemand).

Les projets bénéficieront en outre de l’apport de 8 milliards d’euros de fonds publics nationaux et régionaux.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting