Air Liquide installe la première station hydrogène dans le centre de Paris

air-liquide_cop21_banner

A l’occasion de la COP21, Air Liquide installe la première station de recharge d’hydrogène à Paris, en partenariat avec la start-up STEP, Société du Taxi Electrique Parisien, et avec le soutien de la Mairie de Paris. La station sera située au cœur de la capitale, Cours Albert Ier sur le parking du Pont de l’Alma.

Première station de recharge située à Paris intra-muros, elle commencera à alimenter d’ici quelques jours et pendant plusieurs mois suivant la COP21, les premiers taxis électriques à hydrogène de « hype », le service opéré par la STEP. Cette flotte de véhicules, constituée initialement de cinq voitures Hyundai ix35, comptera environ 70 véhicules d’ici un an et plusieurs centaines de taxis d’ici cinq ans. A partir de 2016, un réseau permanent de stations hydrogène, destinées notamment à recharger cette flotte de taxis, sera progressivement installé dans la région parisienne.

La station mise en place à Paris, comme toutes les stations conçues et installées par Air Liquide, permet aux véhicules électriques à hydrogène de se recharger en moins de cinq minutes pour une autonomie pouvant atteindre environ 500 kilomètres.

Station Ivry

Rappelons que la Ville de Paris a lancé par ailleurs un appel d’offres qui a été remporté par McPhy et Idex pour une station de remplissage à l’hydrogène. Aménagée à Ivry-sur-Seine, elle va servir à alimenter en carburant les véhicules utilitaires que souhaite acquérir l’équipe municipale.

Kangoo mairie de paris

La Ville a décidé d’enrichir sa flotte de 6 Kangoo H2.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting