Alpha Neo : le nouveau vélo de Pragma

Révélé sur les réseaux sociaux début juillet, le nouveau vélo de Pragma Industries n’avait pas encore été évoqué par les médias et les sites spécialisés. Mais, Hydrogen Today a recueilli auprès du fabricant français les principales informations. Au-delà du look vintage, plutôt sympa, ce vélo gagne nettement en performances. Pragma annonce une capacité de réservoir augmentée de 50 % (3 litres à 300 bar), offrant une plus grande autonomie. Le Neo pourra parcourir 150 km en mode sport et jusqu’à 200 km à allure normale.

A ce sujet, précisons que la pile à combustible sera plus puissante. Elle passe de 200 W à 480 W (+ 100 %) avec 24 cellules. Par ailleurs, la firme de Biarritz a décidé la suppression de la batterie tampon, qui est remplacée par des supercondensateurs. L’Alpha Neo sera donc un vélo « 0 lithium ».

Un moteur-roue de 250 W assure la transmission, avec 5 vitesses. Le Neo intègre également un capteur de couple et des freins à disques hydrauliques pour plus de sécurité, en combinaison avec ses pneus larges. Des feux à LEDS automatiques viennent compléter la panoplie, à l’avant comme à l’arrière.

Parmi les avancées techniques, on peut souligner la présence d’un pack énergie amovible. Il se retire du cadre (en aluminium) pour une prise en charge plus efficace du SAV. Pragma a également intégré un écran qui offre un maximum de contraste et de luminosité, même en plein soleil. Sa particularité est d’être translectif*. Par ailleurs, le bouton on/off est rétroéclairé et le combiné d’instrumentation comprend également dans sa partie basse une trappe d’accès pour l’hydrogène.

Une vidéo explique tout cela sur Youtube.

L’Alpha Neo est aussi un vélo connecté, permettant de faire certaines opérations de maintenance à distance et de gérer les ravitaillements en utilisant des modèles prédictifs. Mais surtout, le prix baisse d’environ 40 % ! Il passe de 7 500 € à 4 690 €. Seulement 500 vélos seront produits en 2022, disponibles en précommande dès maintenant à partir de 4690 €.

*L’écran combine deux technologies : transmissive par le biais d’un éclairage interne situé derrière la dalle de l’écran et réflective en captant la lumière ambiante située devant la dalle.

 

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting