Alstom dévoile un train à l’hydrogène

alstom-hydrogene

Dans le cadre du salon InnoTrans, qui a lieu en ce moment à Berlin, Alstom présente le Coridia iLint. C’est un train zéro émission. En apparence, il ressemble à un TER classique, mais il y a une différence de taille. C’est une pile à combustible qui produit de l’électricité pour la motrice, ce qui permet de remplacer le diesel pour les voies non-électrifiées.

L’énergie est produite en combinant de l’hydrogène, stocké dans des réservoirs embarqués, à l’oxygène de l’air. Le train compte également des batteries lithium-ion, qui permettent de fournir un complément de puissance pour les phases d’accélération. Ces batteries sont rechargées pendant les phases d’accélération plus faibles, ainsi que pendant les phases de freinage. Alstom propose une solution complète, qui va de l’intégration de la technologie à la fourniture d’hydrogène.

Le Coridia iLint a été développé depuis 2014, date à laquelle Alstom a signé un partenariat avec plusieurs régions allemandes (Basse-Saxe, Rhénanie du Nord-Westphalie du Nord, Baden-Württemberg, Hesse). Outre-Rhin on compte 4000 trains propulsés par du diesel. L’hydrogène permettrait d’améliorer la qualité de l’air.

Voir la vidéo.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Share on twitter
Share on linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting