Banque de l’hydrogène : priorité aux producteurs de l’UE réclament 12 associations de l’hydrogène

producteurs hydrogène UE
Banque de l’hydrogène : priorité aux producteurs de l’UE réclament 12 associations de l’hydrogène

12 associations européennes de l’H2, dont France Hydrogène, appellent Ursula von der Leyen à réserver la prochaine enchère de la Banque européenne de l’Hydrogène, d’un montant de 1,2 milliard d’euros, aux producteurs de l’UE.

On ne l’apprend qu’aujourd’hui, mais la lettre en question date du 5 juillet. Si les signataires* (France, Allemagne, Pays-Bas, Italie, Portugal et plusieurs pays de l’Est), se félicitent de l’ambition renouvelée par la Commission Européenne sur le développement de l’hydrogène par électrolyse avec la confirmation d’une 2ème mise aux enchères de la Banque Européenne de l’Hydrogène, ils réclament une préférence européenne. La lettre rappelle l’importance d’aligner les objectifs du Green Deal, et en particulier sur le Net Zero Industry Act, en subventionnant de préférence les projets qui impliquent des électrolyseurs fabriqués dans l’Union Européenne.

Construire une compétitivité durable en Europe

« Il est évident que pour éviter d’entrainer une nouvelle dépendance critique à l’égard des technologies de l’hydrogène, il faut permettre aux gigafactories de l’EU de trouver leurs premiers marchés et de réaliser des économies d’échelle pour construire une compétitivité durable sur un marché mondial extrêmement concurrentiel », peut-on lire dans ce courrier. Et de rappeler que l’Europe a les moyens de pourvoir à son indépendance énergétique.

Les associations réclament un critère de préqualification de la résilience, tel que proposé par Hydrogen Europe, mais complété par des critères sur les aspects sociaux, la cybersécurité, ainsi que les normes de sécurité et de performance. « Il est plus que jamais crucial de démontrer que la décarbonation et la réindustrialisation peuvent aller de pair pour créer une grande valeur sociale au sein de l’UE », souligne France Hydrogène dans un post sur LinkedIn.

*France Hydrogène, H2DWV (Allemagne), H2IT (Italie), Hungarian Hydrogen Technology Association (Hongrie), Brintbranchen Hydrogen Denmark (Danemark), NL Hydrogen (Pays-Bas), H2 Waterstofnet (Pays-Bas), EnergyIn (Portugal), Hytep (République Tchèque), H2 Romania (Roumanie), NVAS (Slovaquie), Ukrainian Hydrogen Association (Ukraine), Hydrogen Poland

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

BFC H2 VERT