Un schéma plus réaliste chez Blue Spirit Aero pour réussir l’avion à hydrogène

Blue Spirit Aero avion à hydrogène
Un schéma plus réaliste chez Blue Spirit Aero pour réussir l’avion à hydrogène

Suite aux difficultés de Universal Hydrogen, nous avons demandé son avis au fondateur de Blue Spirit Aero, Olivier Savin. Il estime que le défi lié au stockage d’hydrogène liquide est peut-être l’une des causes de cet échec. Pour sa part, il a choisi un mode de fonctionnement plus réaliste.

Ingénieur et pilote lui-même, Olivier Savin mène depuis déjà quelques années un projet dans le domaine de l’aviation à hydrogène, mais à une échelle plus modeste que son ex-concurrent. Bien que triste, il n’est pas surpris par la faillite de son concurrent. Pour le fondateur de Blue Spirit Aero, « le stockage d’hydrogène liquide est très compliqué à bord d’un avion ». Cela pose des problèmes de sécurité, en particulier pour le phénomène bien connu de « boil off » (évaporation). Et si les capsules d’hydrogène liquide pouvaient apparaître comme une bonne idée, dans les faits, « la réutilisation de ces modules pouvait à terme entraîner un risque d’usure et de fuite ».

Une infrastructure plus simple avec l’hydrogène gazeux

En fait, le problème vient de l’infrastructure. La dimension économique vient aussi du fait qu’il y a tout à construire pour l’approvisionnement et que cela a peut être dissuadé les financiers. « En comparaison, il est plus réaliste de miser sur l’hydrogène gazeux, car tout existe sur étagère comme les petites bouteilles de stockage », explique Olivier Savin. « Par exemple, une station mobile comme celle d’Atawey pourrait s’installer sur un terrain et assurer l’alimentation d’une petite flotte sans contraintes particulières ». Blue Spirit Aero a fait le choix de sortir un petit avion à 4 places, plutôt qu’un avion à transport régional de 70 places qui embarque à bord beaucoup plus d’hydrogène.

« On a été plus discret et on n’a pas levé 100 à 150 millions de dollars, mais on fait en sorte de proposer une technologie plus réaliste pour être sûr d’arriver jusqu’au bout », conclut Olivier Savin.

Vous voulez en savoir plus sur Blue Spirit Aero et son avion à l’hydrogène ? Vous pouvez retrouver tous nos articles sur l’acteur ici.

Pour suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière, abonnez-vous à notre newsletter LinkedIn.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

BFC H2 VERT