Bosch : un contrat en Chine pour une flotte de camions

Bosch camions hydrogène chine
Bosch : un contrat en Chine pour une flotte de camions à hydrogène

Selon le China Hydrogen Bulletin, Bosch Hydrogen Powertrain System a livré 300 camions à hydrogène à Shanxi Meijin Energy, un producteur local de charbon et de coke. Et 1 000 autres sont dans les tuyaux.

Depuis 2021, Bosch et Qingling Motor (un constructeur Premium de camions) sont associés dans l’Empire du milieu. Leur vocation est de développer l’utilisation de la pile à combustible en Chine, sur le marché professionnel. L’équipementier allemand produit la pile, le compresseur à air, l’électronique de puissance, les capteurs et leur unité de contrôle. Ces composants viennent de l’usine de Wuxi, où une petite production a démarré il y a deux ans.

Pour l’anecdote, Bosch et Qungling Motor ont mis à la route 70 camions à hydrogène en Chine. Lesquels ont parcouru 4 millions de km.

Désormais, une nouvelle usine à Chongqing permet de produire des systèmes d’une puissance de 76 à 300 kW, selon les usages. En parallèle, Bosch Hydrogen Powertrain accumule les commandes auprès de COSCO Shipping et de China Postal Express & Logistic. Ainsi, 1 000 autres camions à hydrogène doivent sortir des chaînes.

Vous voulez en savoir plus sur Bosch ? Alors nos derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Bosch ici.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundis en fin de matinée). 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde