La Chine se renforce dans l’hydrogène liquide

Chine hydrogène liquide

Fin décembre, une filiale de CIMC, le plus gros producteur de containers au monde, a présenté le premier camion de transport d’hydrogène liquide de Chine.

Ce camion d’une contenance de 40 m3 constitue une avancée majeure selon son concepteur, Zhangjiagang CIMC Sanctum Cryogenic Equipment Co. Précisons que ce « tanker truck »a fait l’objet d’un programme de recherche, soutenu par le ministère de la science et de la technologie. Il a permis au passage de mettre au point plusieurs standards nationaux en matière de stockage.

Si plusieurs industriels, dont FAW, ont déjà présenté des camions à hydrogène liquide, la question du transport de ce même hydrogène (entre le lieu de production et les stations) n’avait pas encore été abordée. Et apparemment, la volonté est de développer un réseau national de transport commercial d’hydrogène liquide. La Chine va par ailleurs se doter de sa première usine de production d’hydrogène liquide. Elle sera opérée par Air Products dans la province du Zhejiang. Le projet était initialement prévu en 2022, comme le rapporte Reuters.

Vous voulez en savoir plus sur la Chine ? Alors nos derniers articles sur l’Empire du milieu devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur la Chine ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Osez l'hydrogène