ENGIE inaugure son nouveau centre de recherche dédié aux gaz verts

Situé à Stains (Seine-Saint-Denis), l’ENGIE Lab CRIGEN est un centre de R&D implanté sur le site du Campus Urban Valley, lauréat de la première édition d’Inventons la Métropole du Grand Paris. Initialement basé à Saint-Denis, il a récemment déménagé dans un bâtiment éco-conçu.

Ce centre de recherche comprend 200 chercheurs de 11 nationalités différentes, dont plus de 50 titulaires d’un doctorat et une vingtaine de doctorants, spécialistes de haut niveau des gaz verts, des nouvelles utilisations de l’énergie et experts des technologies du futur. Les chercheurs du ENGIE Lab CRIGEN mènent des projets opérationnels de R&D et développent des pilotes industriels, en France et en Europe, afin de développer les technologies bas carbone et de les porter à maturité. Ils s’appuient sur tout un écosystème de R&D (universités européennes, industriels, start ups, laboratoires …) et disposent de moyens d’essais uniques en Europe.

Les travaux de recherche s’articulent notamment autour des énergies bas carbone et en particulier les gaz verts (hydrogène, biogaz, etc.).

Par exemple, le Lab va produire de l’hydrogène par électrolyse directement à partir de l’énergie solaire, grâce à des panneaux associant photoélectrodes et électro catalyseurs à base de nanomatériaux. Engie teste cette technologie qu’on appelle solar-to-hydrogen ou STH. Les panneaux sont situés sur le toit du CRIGEN.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting