Les études de faisabilité lancées pour le projet HY-FEN

études de faisabilité lancées pour le projet HY-FEN
Les études de faisabilité lancées pour le projet HY-FEN

GRTgaz lance les études de faisabilité du projet HY-FEN. Cette future infrastructure de transport a pour ambition de relier plusieurs bassins industriels de consommation et des sites de stockages d’hydrogène en France.

L’opérateur gazier est sur tous les fronts. Après mosaHYc et BarMar, il enclenche la seconde sur le projet HY-FEN. Il s’agit d’élaborer un futur ouvrage de transport d’hydrogène de 850 kilomètres pour une capacité de transport de 2 Mt/an. Le tracé permettra de relier à l’horizon 2030 plusieurs bassins industriels français majeurs, notamment ceux de Fos-Marseille en région Sud, de la vallée de la chimie en région Auvergne-Rhône-Alpes et ceux de la région Grand-Est.

Cette autoroute de l’hydrogène connectera ces bassins aux projets de stockages souterrains massifs qui assureront la sécurité d’approvisionnement.

A terme, le projet HY-FEN a vocation à s’interconnecter dans le sud de la France avec la région Occitanie et avec le projet BarMar à Fos-sur-Mer dans le cadre du corridor européen H2Med. Dans l’Est de la France, il serait également connecté avec le futur réseau allemand d’hydrogène Kernnetz au travers du réseau MEGAL dont la filiale allemande de GRTgaz, GRTgaz Deutschland, est co-actionnaire.

Vous voulez en savoir plus sur GRTGaz ? Alors nos derniers articles sur le gestionnaire de réseaux devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur GRTGaz ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

BFC H2 VERT