Forvia : un engagement fort dans l’hydrogène

Forvia engagement hydrogène

Forvia : un engagement fort dans l’hydrogène

Le groupe issu de la fusion entre Faurecia et Hella s’investit plus que jamais dans l’hydrogène. L’inauguration du site d’Allenjoie (Doubs) a été l’occasion pour le CEO, Patrick Koller, de préciser sa vision en la matière.

Depuis 2018, le groupe a investi plus de 400 millions d’euros dans la technologie hydrogène au travers de la R&D, la production et les partenariats. Un chiffre qui interpelle. Forvia est doublement présent sur le marché : à travers les réservoirs bien sûr, mais aussi dans la pile à combustible en tant qu’actionnaire de Symbio (où il est aux côtés de Michelin et de Stellantis). L’équipementier déclare maitriser 75 % de la valeur du système de propulsion d’un véhicule à hydrogène. Et il se voit réaliser un chiffre d’affaires de 3,5 milliards d’euros d’ici 2030.

Un site qui livre les constructeurs français

Ancré dans la région Bourgogne Franche-Comté, Forvia a installé dès 2019 à Bavans un centre d’expertise au niveau mondial sur le stockage d’hydrogène au sein de son centre de recherche. Et c’est à Allenjoie qu’il a choisi de produire en masse des réservoirs d’hydrogène. Le site, qui a été inauguré aujourd’hui, produit déjà pour Stellantis (Opel Vivaro-e, Citroën e-Jumpy, Peugeot e-Expert) et Hyvia (Renault Master Van H2-TECH). En plus des réservoirs pour véhicules utilitaires, l’équipementier développe des réservoirs en composite XL-Tank pour les camions qui peuvent contenir jusqu’à 25 kg d’hydrogène. Dans les deux cas, il s’agit de réservoirs 700 bars de Type IV.

Et parce que le stockage d’hydrogène ne se limite pas aux seuls véhicules, Forvia a également développé une solution de conteneurs qui permet de transporter de l’hydrogène de façon à alimenter des stations (comme en région Auvergne-Rhône-Alpes par exemple).

Nous avons d’ailleurs interviewé Patrick Koller, le CEO de Forvia, aujourd’hui. Vous pouvez l’écouter ici.

Vous voulez en savoir plus sur l’engagement de Forvia en matière d’hydrogène ? Alors nos 2 derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et .

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Osez l'hydrogène