GenHy et Eiffage s’allient dans les électrolyseurs

Gen-Hy et Eiffage Énergie Systèmes s’associent pour créer la société Gen-Hy Cube, dédiée à la réalisation à Montbéliard d’une usine d’électrolyseurs pour la production d’hydrogène vert.

On vous a déjà parlé de Gen-Hy, cette start-up française qui développe des électrolyseurs AEM (Anion Exchange Membrane). Les stacks AEM ZERO GAP combinent les avantages des technologies alcaline et PEM (Proton Exchange Membrane), atteignant une efficacité énergétique de plus de 85%, sans utilisation de métaux rares. C’est une société du groupe FFED (FlexFuel Energy Development) qui a déjà démarré, en décembre 2021 à Orly, sa première unité-pilote de production de fabrication de membranes AEM, qui est aussi la première du genre en France. Gen Hy, qui propose une gamme d’électrolyseurs alcalins AEM de 50 kW à 4 MW , a choisi le Pays de Montbéliard pour produire ses électrolyseurs.

Afin de l’épauler dans le cadre de ce projet, la start-up a décidé de faire appel à Eiffage Énergie Systèmes qui va apporter ses capacités d’industrialisation en mettant à disposition son savoir-faire dans l’intégration produit-process, le lean manufacturing, la mécatronique et la maîtrise des risques, et en intervenant sur l’assemblage des stacks. Les deux partenaires ont choisi de se regrouper au sein de Gen-Hy Cube, une structure dédiée à la fabrication des électrolyseurs développés et brevetés par Gen-Hy.

La nouvelle usine dont les premières livraisons devraient être effectives en 2024, aura une capacité annuelle de production de 100 MW d’électrolyseurs AEM avec une extension possible jusqu’à 300 MW.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Osez l'hydrogène