General Motors et Honda débutent la production en série de leur pile à combustible

General Motos Honda pile à combustible
GM et Honda débutent la production en série de leur pile à combustible

Dans un communiqué publié par General Motors, les deux constructeurs annoncent le démarrage de la production au sein de leur coentreprise Fuel Cell System Manufacturing LLC (FCSM).

Détenue à 50 % par chaque partenaire, FCSM entend être la première coentreprise à produire à l’échelle des piles à combustible. « C’est un jour historique pour GM et Honda qui sont les premiers à produire des piles pour le transport et d’autres marchés », s’est exclamé le Président de la société, Suheb Haq (un expert moteurs de General Motors).

Depuis 2013, l’américain et le japonais – tous deux impliqués de longue date dans l’hydrogène – ont commencé à travailler ensemble sur les piles à combustible. Et en 2017, ils ont créé leur société commune à Brownstown dans le Michigan, investissant au passage 85 millions de dollars. La structure dispose d’une usine de 6 500 m2 qui emploie 80 salariés. « Nous nous sommes focalisés sur les détails et la qualité, en vue d’une production en série en masse. Et maintenant, nous sommes prêts à répondre aux besoins des clients », a indiqué Tetsuo Suzuki, Vice-Président de FCSM et représentant de Honda.

Des piles abordables et durables

Le souhait des deux partenaires est de proposer des piles abordables, performantes et durables. Sur ce dernier point, leur ambition est de doubler la durée de vie par rapport à la Honda Clarity de 2019, en utilisant des matériaux moins sensibles à la corrosion et en améliorant le fonctionnement à basse température. Ils souhaitent adresser une large variété d’usages.

Honda avait précisé récemment sa stratégie dans l’hydrogène. Et dernièrement, il a annoncé des tests avec Isuzu pour un camion à hydrogène au Japon. Quant à GM, il a passé un accord avec Autocar aux USA et plus récemment avec Komatsu pour des engins évoluant dans les mines.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Seiya recrute