Jean-Louis Etienne grand témoin du forum H2BFC

grand témoin forum Belfort

Jean-Louis Etienne grand témoin du forum de Belfort

L’explorateur interviendra le 3 octobre à Belfort dans le cadre du forum Hydrogen Business for Climate. Il parlera de son projet Polar Pod : une expédition digne de Jules Verne au Pôle Sud. Et il évoquera son rapport à l’hydrogène.

Après Mike Horn en 2021 (qui depuis a cofondé Inocel, une société qui va produire des piles de forte puissance à Belfort) et l’économiste Navi Radjou l’an dernier, c’est donc Jean-Louis Etienne qui jouera le rôle du grand témoin au forum de Belfort. Il interviendra au forum organisé par le Pôle de compétitivité Véhicule du Futur. C’est un invité de prestige qui va sans doute susciter encore plus d’intérêt autour de cet événement dont le contenu s’annonce déjà particulièrement relevé.

Infatigable défenseur de la planète, ce français a été le premier homme à atteindre le pôle Nord en solitaire en 1986 et à réaliser la première traversée intégrale de l’Antarctique en 1989-90. Ses nombreuses expéditions à vocation pédagogique et scientifique ont pour objectifs de faire connaître les régions polaires et comprendre le rôle qu’elles jouent sur la vie et le climat de la terre.

Il connaît les piles à combustible

Et le rapport avec l’hydrogène ? Dans le cadre d’un partenariat avec Air Liquide, Jean-Louis Etienne a utilisé des piles à combustible et de l’hydrogène pour produire une électricité propre et silencieuse. Ces équipements ont servi dans le cadre de la Mission Banquise (2002) ainsi que l’Expédition Clipperton (2004). Pour le site Connaissance des Energies, il avait rédigé un article en 2017. C’était une vision prospective sur le rôle que pourrait jouer l’hydrogène dans les transports en 2050.

Un projet fou pour explorer l’océan austral

Pour son prochain projet, qui a pour nom Polar Pod*, l’explorateur a choisi a priori des batteries. Mais, il étudie également la piste de l’hydrogène.

Prévu pour 2025, ce projet va permettre l’acquisition de données et d’observations sur le long terme qui seront transmises aux chercheurs, océanographes, climatologues et biologistes. Pas moins de 43 institutions scientifiques de 12 pays sont impliquées dans le projet Polar Pod.

*un navire de 100 m de hauteur capable de résister aux vagues les plus fortes du monde

Vous voulez en savoir plus sur le forum de Belfort ? Alors notre dernier article sur l’événement devrait vous intéresser. Vous pouvez le lire ici.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Seiya recrute