GRTGaz lance un appel pour un pipeline à Fos

GRTGaz pipe Fos
GRTGaz lance un appel pour un pipeline à Fos

Le principal gestionnaire du réseau de transport de gaz en France a lancé un Appel à intérêt afin d’approfondir la connaissance des besoins et ainsi confirmer l’intérêt économique d’une infrastructure de transport d’hydrogène entre Fos et Manosque.

L’objectif est de mettre en place une canalisation reliant la zone industrielle et portuaire de Fos-sur-Mer et les capacités de stockage situées à Manosque, dans le cadre du projet HYnframed. Fos-sur-Mer a été identifié comme un site stratégique pour l’hydrogène. On y trouve des industries lourdes telles que la sidérurgie, le raffinage, la pétrochimie et l’énergie. De plus, c’est l’un des premiers hubs logistiques de France. Cette zone est d’autant plus stratégique qu’elle a également été choisie pour accueillir l’arrivée de BarMar, le 1er hydrogénoduc décidé au niveau européen qui reliera l’Espagne à la France.

En 2022, GRTgaz, soutenu par l’ADEME et la Région Sud et en collaboration avec un groupe d’industriels pionniers, a déjà réalisé une première étude de faisabilité d’un réseau de transport mutualisé. L’opérateur propose d’aller plus loin et vise horizon 2028.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundis en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Osez l'hydrogène