Honda intègre l’hydrogène à sa stratégie zéro émission

La firme japonaise, qui vient de dévoiler sa stratégie dans l’électrique, compte jouer sur plusieurs leviers pour décarboner le transport. Et l’hydrogène en fait partie.

Honda va à fond sur l’électrique, avec 30 modèles prévus d’ici 2030. Le constructeur va investir 43 milliards de yen (plus de 300 millions d’euros) dans le développement de batteries solides. Il a aussi noué des accords avec GM, CATL et AESC. Le japonais compte également introduire l’échange de batteries sur de petits véhicules (scooters, triporteurs). Néanmoins, l’électrique à batterie ne sera pas la seule option. L’industriel, qui produit 30 millions d’engins par an, de la moto à l’avion, en passant par les tondeuses, estime que plusieurs solutions sont possibles pour arriver à la neutralité carbone en 2050.

Il compte ainsi explorer les carburants synthétiques et l’hydrogène. Sur les slides accompagnant sa présentation, on peut voir le visuel d’une voiture (la FC Clarity) et celui d’un camion.

Quelle que soit la motorisation, les véhicules feront le plein de logiciels et de connectivité.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting