Hopium confirme son implantation en Normandie

Hopium Normandie

Ouest France avait vendu la mèche, il y a plusieurs semaines. Le jeune constructeur automobile, Hopium, annonce donc son arrivée à Vernon, aux portes de la Normandie. Une région choisie pour son écosystème.

Ce choix stratégique s’inscrit dans l’ambition de la société de développer en France ses modèles de berlines propulsées à l’hydrogène, justifie Hopium. Le terrain, d’une superficie de 35 hectares, sera situé dans la localité de Douains. Ce petit village de 500 habitants doit être ravi d’accueillir un industriel, avec 1 500 emplois à la clé. Le site accueillera une usine (dont les premières lignes de production pourront atteindre une capacité de 20 000 véhicules par an), ainsi qu’un centre de R&D.

Les infrastructures seront mises en service à la fin de l’année 2024 pour une inauguration prévue début 2025.

« Nous avons fait le choix de la Normandie, un territoire qui possède selon nous tous les atouts pour accueillir la manufacture du futur, à commencer par son positionnement géographique unique entre Paris et la Manche, renforcé par l’Axe Seine, son bassin industriel et son tissu d’innovations d’une grande richesse dans lequel nous nous inscrivons », déclare Olivier Lombard, CEO d’Hopium. « Cette implantation est une excellente nouvelle pour la Normandie qui témoigne une nouvelle fois du dynamisme économique de notre territoire. Ce projet contribuera, par ailleurs, au développement de la filière hydrogène normande », commente Hervé Morin, le Président de la région.

Vous voulez en savoir plus sur Hopium ? Notre dernier article sur le sujet devrait vous intéresser. Vous pouvez le lire ici.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.

1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde