HRS posera la première pierre de son usine le 25 novembre

Alors que débutent les journées Hydrogène dans les territoires à Dunkerque, la société HRS (Hydrogen Refueling Solutions) annonce qu’elle posera la première pierre de son nouveau centre de production, de recherche et de test à Champagnier, près de Grenoble, le 25 novembre.

Déjà implantée à Champ-sur-Drac, dans les environs, avec la plus importante usine de production de stations en France, HRS a choisi d’ancrer son développement sur ce territoire. Elle confirme ainsi sa volonté d’accompagner la dynamique initiée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes* en matière d’hydrogène.

Avec une surface de 14 300 m2, le nouveau centre de production de HRS  sera le plus grand d’Europe : sa capacité sera de 180 stations par an, soit le triple de la production actuelle. Le centre de recherche, lui, sera dédié à l’amélioration des performances et l’optimisation énergétique des stations de grande capacité (plus de 2 tonnes/jour), afin de faciliter leur déploiement et soutenir l’arrivée des véhicules lourds et le déploiement de la mobilité hydrogène. Il sera associé à une zone de test. Le nouvel ensemble, qui sera opérationnel fin 2022/début 2023, permettra de créer plus de 150 emplois directs et indirects d’ici à 2025.

L’événement se fera en présence notamment de Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône Alpes, de Christophe Ferrari, Président de Grenoble Alpes Métropole et de Florent Cholat, maire de Champagnier.

*L’entreprise est fournisseur d’Hympulsion pour le réseau de stations de Zéro-Emission Valley, un des plus importants projets de déploiement de la mobilité hydrogène en Europe (20 stations et 1200 véhicules prévus).

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting