Le projet HyTouraine retenu par l’ADEME ?

Si l’on en croit le député de l’Indre et Loire, Philippe Chalumeau, ce projet a été retenu dans le cadre de la dernière clôture de l’appel à projet écosystèmes territoriaux hydrogène de l’ADEME.

Sur les 18 projets sélectionnés, il semble qu’Hy Touraine fasse partie de la liste même si l’agence n’a pas encore révélé quels étaient les lauréats. L’information est publiée par la Nouvelle République, qui cite le député Philippe Chalumeau, présenté comme le « parrain » de ce projet.

Le projet Hy’Touraine est coordonné par la communauté de communes Touraine Vallée de l’Indre* et par trois autres acteurs locaux : le Syndicat intercommunal d’énergie d’Indre-et-Loire (Sieil), la communauté de communes Loches Sud Touraine et Tours Métropole-Val de Loire, qui s’équiperont à leur tour d’utilitaires et de neuf bennes à ordures ménagères. Sont également partenaires le conseil départemental, Veolia Eau et STMicroélectronics. Cette dernière entend utiliser de l’hydrogène afin de décarboner les process de fabrication de semi-conducteurs.

Selon la NR, un premier réseau de sites de production et de distribution d’hydrogène est identifié. Les zones d’activités de Neuillé-Pont-Pierre (Polaxis) et de Sorigny (Isoparc) auront chacune un électrolyseur pouvant produire 200 kg d’hydrogène par jour. En plus d’Isoparc, une seconde station de distribution d’hydrogène renouvelable pour véhicules lourds et légers verra le jour dans le secteur de Tours-Nord.

*Elle exploite une flotte d’une dizaine de véhicules utilitaires à l’hydrogène, alimentés par une station de distribution sur la zone d’Isoparc, à Sorigny. TVI dispose par ailleurs de 15 vélos à hydrogène proposés en location l’été. Elle a aussi fait l’acquisition d’une benne à ordures ménagère.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting