Lhyfe va décarboner une usine de Schaeffler

Le producteur d’hydrogène vert va collaborer avec le groupe industriel et équipementier automobile allemand en Bavière. Cet accord prévoit la construction et l’exploitation par Lhyfe d’une unité de production d’hydrogène vert par électrolyse d’une capacité pouvant aller jusqu’à 15 MW.

Cet accord va permettre de décarboner la production sur le site de l’usine Schaeffler d’Herzogenaurach, en Franconie. « Nous sommes fiers d’accompagner une entreprise de l’envergure de Schaeffler AG dans sa transformation vers une production climatiquement neutre d’ici 2030 », déclare Luc Graré, Responsable Europe centrale et Europe de l’est chez Lhyfe. D’une capacité pouvant aller jusqu’à 15 MW, grâce à un électrolyseur qui utilisera des stacks PEM fournis par Schaeffler, l’usine produira de l’hydrogène vert à échelle industrielle.

L’objectif de cette unité est de fournir une production d’environ 3,7 tonnes d’hydrogène vert par jour à partir de 2025. Outre Schaeffler, les collectivités locales et les stations-service d’hydrogène figureront parmi les clients. La chaleur résiduelle générée par l’électrolyse de l’eau sera injectée dans les processus industriels de l’usine de Schaeffler.

L’équipementier allemand, qui a monté une joint-venture avec Symbio, se félicite d’avoir un autre partenaire français de référence pour développer l’hydrogène.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting